// Vous lisez...

journal d’un

journal d’un (25)

De l’eau glisse sur une des parois. Traversé du souvenir de ce qu’on racontait de ces tortures, goutte à goutte sur un crâne. Ne plus craindre. C’est autrement, et ailleurs que me creuse. Sans encore ni jamais.

précédent | suivant

Commentaires