// Vous lisez...

entre deux | notes

corrections

Démarré sous forme d’une prose continue, au fur et à mesure des corrections aboutir à une version très éclatée, semble nécessaire pour question de rythme et pour enchaînement d’images brèves tenant du flash et de l’esquisse. Retravaillé la fin, dernier mot laissé à Hendrix, I just can’t say...

Trouvé l’épigraphe : Il pensait Je suis libre maintenant. Je peux aller là où je veux. Donc il irait du cà´té de l ?ouest, puisque c ?est la direction que prennent toujours les gens : l ?ouest. Toutes les fois qu ?ils partent pour un nouveau pays, c ?est toujours vers l ?ouest, comme si le Tout-Puissant Lui-màªme l ?avait mis dans le sang et la nature de l ?homme et que son père lui avait donné à§a au moment où il le faisait gicler dans le ventre de sa mère. Faulkner, Le Domaine

Commentaires