// Vous lisez...

au fil des jours

tu ne cherchais pas tes mots

non, tu ne cherchais pas tes mots, c ?était au silence qu ?allait toute ton attention, dans l ?entre-espace des mots convenus, des paroles qui s ?entassent, tassent, nivèlent et reviennent encore, et ce jusqu ?à complète disparition de ton propre visage, c ?était au silence, et tout ce qu ?il contenait de mots tus et de cris

Commentaires