// Mots-clés

listes

96 billets

Articles

c’est (42)

c’est, depuis la fenàªtre de la salle, regarder l’employé municipal, pantalon bleu gilet orange fluo, comment il navigue entre les gosses assis devant le bahut, saisit de sa pince les bouteilles vides, emballages de gà¢teaux, de chips, rempli son sac poubelle transparent, c’est le rire de certains, c’est des paires de baskets (...)

tu dis (19)

tu dis : « Il faudra bien que je retourne à la plage : toutes ces épaves à rendre. » tu dis : « Si souvent je suis allé ramasser, et pas qu’après les tempàªtes. » tu dis : « Le miroir qui pleure, j’y ai jamais cru ; mais qu’on puisse aller se nicher tout entier dans un bout de planche... » tu dis : « Celui qui longe la plage, caresse (...)

tu dis (12)

tu dis : « Le moment où l’orage va éclater, mais c’est un avion de chasse qui traverse le ciel... » tu dis : « Tu gardes les yeux fermés, et tous les bruits autour, tu les prends, tu les amènes jusqu’à toi, tu les nommes, tu parviens parfois à imaginer les formes, et tu sais seulement que le monde autour continue sans ton regard... » (...)

injonctions (23)

déchiqueter (puisque c’est besoin)cheminer sans souci du but (tu es mieux là qu’au fossé)boire l’obstacle (comme d’autres les paroles)ne t’arrimer qu’au provisoire

tu dis (20)

tu dis : « Souvent je ferme les yeux, et puis j’attends : mais rien à faire, jamais d ?images, rien que des mots. » tu dis : « Celui ou celle qui voudrait parler de ta vie, et c’est son gouffre que tu entends. » tu dis : « Qu’ils les gardent leurs réponses : je n’ai rien demandé à personne, juste exigé de moi-màªme. » tu dis : « (...)

tu dis (23)

tu dis : « Toujours se méfier de la mémoire des doigts ; autant sur le manche que sur le clavier. » tu dis : « Ne crois pas que tu écrives seul : les morts qui t’accompagnent. » tu dis : « Eux qui te proposent leurs grilles. » tu dis : « Eux qui ralentissent. Qui accentuent. Qui accélèrent. » tu dis : « Le premier mode que tu apprends, si tu (...)

injonctions (12)

te réveiller funambulet’obstiner jusqu’au dégoà »tracler l’os jusqu’au silencene rien perdre, tout brà »leryeux clos palper l’inconsistanthabituer tes mains à reconnaître le videglisser déposer de l’écran nuit à l’écran veillene rien fuir, tout remà¢cherenjamber les fenàªtres avec souplessetenter que ton thorax (...)

c’est (27)

c’est apprendre une inspection prochaine, remplir de la paperasse, retrouver les dates de ce qu’ils appellent carrière, aligner les chiffres d’échelon,de note pédagogique, c’est ouvrir un tiroir qu’on laisse tout le temps bien tranquille, sortir la chemise bleue cartonnée, celle aux diplà´mes, l’étiquette comme sur (...)

injonctions (28)

traverser les clairières sans te retournerlaisser ràªver chaque part de ton corpsécrire les ombres franches de l’embellie du soirne rien tenter d’ajuster (pas màªme ton présent)

injonctions (3)

ne plus la nuit triturer en vain l ?ombre des lendemainschaque jour devant l ?écran s ?adonner au laisser venirdes deux mains t ?ouvrir thorax au ventn ?accorder d ?importance qu ?à l ?écart

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90