// Vous lisez...

journal d’un

journal d’un (40)

Tous les soirs, le bruit de la grille qu’on referme. Se répéter que là n’est pas l’issue. Pas plus que de sortir de ce corps, ou ce qui en reste.

précédent | suivant

Commentaires