// Vous lisez...

journal d’un

journal d’un (8)

Lugubre. Le mot est revenu avec le vent. Je n’ai pas fini de défaire les liens qui unissent le bric-à-brac que je porte. Ne parviennent pas même à lui donner un semblant d’unité. Peut-être ça les bruissements de ceux autour. Leurs chuchotements dans la nuit. Chaque soir ils recommencent le grand évidement. Jusqu’à quand ? J’aimerais moi aussi. Bon débarras. Ne pas compter sur mes lèvres, trop rongées déjà . C’est d’ailleurs qu’il faudrait extirper.

précédent | suivant

Commentaires