// Vous lisez...

autoportraits

autoportraits | compilation #1

Traduction et compilation des 14 extraits de chansons qui composent la rubrique autoportraits avec liens vers les articles où figurent les vidéos. Explication de la démarche ici.

je vis pas aujourd’hui demain peut-àªtre je sais pas

pas moi, pas moi, je suis pas un gosse de sénateur pas moi, pas moi, je suis pas né chez les favorisés, non

laisse moi àªtre celui que je suis et laisse moi balancer le gros son

pas drà´le de traîner tout le temps ressentir pareil, encore et encore un jour de plus à se sentir largué

plus moyen de causer c’est chaque fois pareil crise de nerfs me rend dingue tout à§a

tu dis que tu cherches quelqu’un qui serait jamais faible, tout le temps costaud pour te protéger et te défendre peu importe que tu aies raison ou tort quelqu’un capable de t’ouvrir toutes les portes

mais c’est pas moi chérie

si je conduis une Roll’s parce que c’est bon pour ma voix mais t’arriveras pas à couillonner les enfants de la révolution

il essaie de parler et il peut pas commencer à dire

à§a fait déjà un bout de temps qu ?on est baisés comme des glands par Giscard ou Mitterrand par ce putain de gouvernement on est baisés toujours baisés encore baisés rien que baisés

personne y va là -bas personne pour te montrer où c’est personne sait on peut me trouver, ouais

j’y peux rien à l’état où je suis je sais pas chanter, je suis pas beau, mes jambes sont toutes maigres mais me demande pas ce que je pense de toi j’aurais peut-àªtre pas la réponse que t’attends

il faut qu’on reste ensemble ou alors chaque jour à§a pourrait àªtre le dernier

le long de l’autoroute j’ai aperà§u un mec qui se tenait à cà´té d’un chien mort il le regardait comme si y’avait un truc qui clochait et puis il le poussait un peu comme à§a avec un bà¢ton il avait ouvert sa porte de bagnole super speed et il restait là au bord de l’A 31 comme si à rester là suffisamment longtemps le chien il serait levé et mis à courir à§a m’a toujours paru étrange, vraiment bizarre comment les gens ils trouvent toujours un moyen d’y croire à la fin de chaque journée durement gagnée

j’amènerai un peu de dynamite et puis aussi une grue je foutrai tout à§a en l’air, je ferai tout sauter je recommencerai tout à zéro et je me construirai une ville que je serai fier de montrer

Commentaires