// Vous lisez...

au fil des jours

rien

tu n ?oses pas, convoquer l ?écran et taper ces quatre lettres, rien, tu dis qu ?il te faudrait plus de force — passe partout ce mot : plus de force, et pourquoi pas plus d ?évidement, plus d ?abandon, et pourquoi pas le court circuit, ou plus de distance ou plus d ?absence et c ?est chaque fois pareil, un mot se présente et à peine un fil tiré — ce chemin qui s ?offre ne jamais se résoudre au rien

Commentaires