// Mots-clés

bref

408 billets

Articles

ta peur mère

ta peur mère, tu la connais, matrice de toutes, tu sais màªme la nommer, énoncer jusqu’aux goà »ts qu’elle laisse dans ta bouche, jusqu’aux creux qu’elle dessine dans ta poitrine, jusqu’à la saisie en chute vertige quand elle parvient en bas du ventre — c’est peur qui se plaît aux cavités —, jusqu’au (...)

grotesque

ainsi donc c’était dans les grottes que se nichaient les grimaà§ures, visages fantà´mes pour rire et peur, au fond des grottes, en creux de terre, dans l’humide et goutte à goutte, en roche écorche et tout obscur, à la seule lumière des lampes sur nos fronts tous ces visages, vivaient au faisceau s’éteignaient, furtifs multiples (...)

c’est descendre du train qu’il aurait fallu

c ?est descendre du train qu ?il aurait fallu, tu le savais, de ces évidences qui vous traversent, on ne les saisit pas toujours comme on devrait, on sent que à§a vibre au-dedans, sent tout ce qui s ?y réveille, résonne et fait écho, bien trop confus pour qu ?on s ?y retrouve, c’est suivre la pente qu’il faudrait, yeux clos tracer sa route, (...)

monosyllabes lecture #1

écrire à partir de monosyllabes, creuser le hasard au gré des accumulations qu ?as-tu fait de tes jours / il y va de ta vie / ce n ?est pas coeur pur / ne dis pas que c ?est cool / je ne sais pas je ne sais plus / tu me suis / c ?est mort / rien à faire / tais-toi / suis ta pente / c ?est mort et tu ris / bel et bien con / seul / c ?est vie noir et (...)

tu dis (7)

tu dis : « Le blues, ça t’apprend à te méfier du matin, parce que c’est toujours quand tu te lèves que se révèlent les absences. » tu dis : « Je sais pas si t’as remarqué les dalles qu’ils posent sur leur pelouse, la manie qu’ils ont d’en faire un chemin. » tu dis : « La première fois que j’ai pu traverser un (...)

la jeune fille du parc

J ?en aurai mis du temps à comprendre. Comment j ?aurais pu me douter la première fois ? La faà§on dont elle était apparue, toute droite sur son vélo. Traversant l ?allée centrale du parc, toute souple sur les pédales. Belle dans sa robe blanche. Toute souple et belle. Seules réflexions que je m ?étais faites alors. Jeune beauté matinale, toute vive et (...)

croiser une connaissance perdue de vue

croiser au supermarché une connaissance perdue de vue depuis des années, croisée dans ce même lieu de temps à autre, croire qu’on s’en tirera d’un bonjour lointain, protégé par la file d’attente à la caisse, que suffiront le prénom retrouvé et un signe de la main, comprendre qu’on vous attend, chariot enfin vidé sur le (...)

un boulot comme un autre

Après tout, c’est un boulot comme un autre. Même si, au début, tout le monde s’est un peu foutu de ma gueule. Gardien de cimetière, ou celui qui prépare les morts, je suis sûr que les gens osent pas les charrier. Mais quand je raconte comment je pars tous les matins avec ma camionnette, mes arrosoirs, mes seaux, mes éponges, mes brosses, mes (...)

... | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400

Catégories

EXPRESS