// Mots-clés

bref

408 billets

Articles

l’homme

http://dtgc.ovh/index.php/2017/05/1... Cliquer sur l’image pour accéder au texte.

garages

Bourges, 9 Rue Honoré de Balzac

péage

http://dtgc.ovh/index.php/2017/05/1... Cliquer sur l’image pour accéder au texte.

c’est (42)

c’est, depuis la fenàªtre de la salle, regarder l’employé municipal, pantalon bleu gilet orange fluo, comment il navigue entre les gosses assis devant le bahut, saisit de sa pince les bouteilles vides, emballages de gà¢teaux, de chips, rempli son sac poubelle transparent, c’est le rire de certains, c’est des paires de baskets (...)

c’est (43)

c’est le poste de télé au fond de la salle, posé sur un meuble à roulettes, le lecteur dvd et vhs, c’est se demander qui s’en sert encore quand le vidéoprojecteur, c’est voir sa silhouette sur la vitre de l’écran, réprimer l’envie d’une grimace, continuer les aller-retours entre les rangs, les regarder écrire, (...)

de l’épigraphe au bouturage

Huit monologues d’écrit. Dix-neuf encore à venir. Rappel du projet : écrire une série de textes avec pour point de départ de chaque phrase l’un des mots composant une phrase du Dépeupleur de Beckett — s’àªtre attardé sur cette phrase pour ce qu’induisait en son cœur màªme de rythme et d’épure grammaticale (...)

c’est (16)

c’est le rituel des conseils de classe, une fois terminés traverser la cour plongée dans la nuit, vague crainte de se retrouver enfermé, c’est consacrer moins de trois minutes par élève, c’est l’expression au cas par cas signifiant bref échange décidant de la formule apposée en bas du bulletin, c’est l’expression (...)

monologue (16)

Dans ces calmes déserts il promène les siens jusqu ?à ce que les premiers ces derniers se ferment et que la tàªte là¢chée retourne à sa vieille place. Beckett, Le Dépeupleur Se poser des questions comme à§a, il faudrait pas. Ferment les yeux sur pas mal de trucs mais... Et tu le sais pourtant ! Que chaque fois la màªme histoire à peu de choses près. (...)

bon à rien

Je n’étais bon à rien, sinon regarder tomber la pluie par la fenêtre de mon bureau. Il aurait fallu décider, et j’en étais incapable. Déjà plus d’une heure que j’étais planté devant l’écran de l’ordinateur. Le fichier demeurait vide. Incapable de me concentrer. Je ferais quoi de bon un jour pareil ? Même les vidéos (...)

monologue 5

monologue 5 mis à jour deux fauves

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

Catégories

EXPRESS