// Vous lisez...

journal d’un

journal d’un (14)

Ce qui se passe à l’intérieur. Pour ça qu’on nous enferme. Personne pourrait supporter de voir. Nos corps flasques. Ce délitement. Et tout ce qui vient nous habiter. Nous horrifie.

précédent | suivant

Commentaires