// Vous lisez...

fictions

un glissement

J ?aurais du mal à dater. à‡a s ?est fait progressivement. Sans que je m ?en rende compte, ce serait exagérer. Sans que je réagisse conviendrait mieux. Un glissement. Je n ?ai màªme pas cherché à donner des justifications. Personne m ?a fait de remarques, de toute faà§on. J ?ai pas eu à me défendre. Personne pour me demander pourquoi. Pourtant à§a se voyait grave. Je me serais rasé le crà¢ne on m ?en aurait sans doute parlé davantage. Mais là , rien. Pas la moindre réflexion. Màªme de la part des proches. Sans doute à§a qui m ?a le plus étonné. Pourtant, quand j ?avais revendu toute ma collection de vinyles, le cirque qu ?ils m ?avaient fait. Que je pouvais pas me séparer d ?une partie de moi-màªme. Que j ?allais le regretter. Qu ?il ne fallait jamais monnayer ses goà »ts ni son passé. Ils en avaient des arguments. Ils m ?en voulaient du bien ! Mais ce coup-ci, silence radio. Non pas qu ?ils soient devenus indifférents. Je pense pas. Toujours les màªmes liens entre nous. C ?est différent comme choix, c ?est tout. Et puis sans doute que si j ?avais arràªté d ?un coup, là ils se seraient inquiétés. En fait, au début, j ?ai adopté le màªme rythme que pour le rasage : deux fois la semaine. Je me disais que à§a suffisait. Que plus, c ?était de la maniaquerie. J ?étais sincère ! Il fallait juste que j ?y passe un peu plus de temps que si je l ?avais fait tous les jours. C ?était un peu plus difficile. Un peu plus douloureux aussi. Comme pour la barbe, quoi ! Je gérais. Après tout, à§a regardait que moi. Espacer davantage, je l ?ai fait sans m ?en rendre compte. La flemme… D ?autres trucs à faire. C ?est pas ce qui manque, des trucs plus intéressants. Alors, de fil en aiguille, c ?est devenu de plus en plus galère. De plus en dur. Une question d ?épaisseur. La pierre ponce suffisait plus. à€ la lime, c ?était encore jouable. Mais tellement long. Et puis il y avait les déchets. J ?en mettais partout dans la salle de bains. à‡a a joué un rà´le important, tous ces tas de rognures. Rien de bien ragoà »tant ! Alors, au bout d ?un moment, je me suis dit « laisse tomber ! ». Bien sà »r, c ?est un peu lourd à porter. Au début, tu t ?en rends pas trop compte. Mais une fois que à§a a vraiment bien poussé… Maintenant, je marche à mon rythme, tranquille ! Faut s ?adapter, c ?est tout. Pour la literie, tu prends du costaud, qui résiste à ton poids… Pour la bouffe aussi, c ?est mieux de faire gaffe. De pas exagérer sur tout ce qui favorise la kératine. Une fois que tu le sais, tu t ?adaptes. Et puis après tout, c ?est la nature. Y a un truc qui m ?a vachement marqué. Comme quoi y avait pas à s ?excuser d ?àªtre ce qu ?on était. C ?était une vidéo sur You Tube. Un truc qu’a fait du bien à plein de gens. Quand tu vois le nombre de like ! Parce que je suis pas le seul. Loin de là ! Il paraît qu’on est de plus en plus nombreux, màªme ! Ils commencent à en causer dans les journaux et tout. Le mec qui l ?avait postée la vidéo, il disait comme à§a que rogner c ?était se renier. Il a tout pigé, le lascar ! T ?es né avec une carapace, tu fais avec, point barre !…

Commentaires