// Vous lisez...

au fil des jours

au bout du chemin

Passer la souris sur les images pour accéder au texte.

Au bout du chemin, tu ne savais trouver que des ciels. Tu disais : c'est l'horizon qui se dérobe, jamais les nuages.
Tu disais : cette façon de s'offrir à ce qui vient. Que c'était déjà ça, suivre le chemin.
Marcher — tu parlais maintenant d'obstination plutôt que d'épuisement.

Commentaires