// Vous lisez...

vases communicants

visite guidée, suite

vases communicants mars 2010

cette trappe dans la mer débouche

7 février

directement dans ce qui paraît à première vue àªtre une impasse mais il suffit d ?avancer sans avoir peur vers ce mur de briques pour que le préfixe im- vole aussità´t en éclat. Au loin, une fille au bas d ?un hà´tel un rien racoleur, fardé et brillamment éclairé, nous fait un clin d ?œil appuyé. Nous traversons à présent une succession de pièces délabrées, vides, comme abandonnées, une chaise renversée, un biberon poussiéreux posé à màªme le sol, quelques objets signalent ici ou là que des gens dans ces pièces ont vécu, certaines comme celle-ci sont d ?ailleurs en travaux, là non plus pas de flou artistique, vous pouvez màªme toucher, allez-y, nous ne sommes pas dans un musée, allez-y donc, n ?ayez pas peur, éprouvez la réalité de ce seau à demi rempli d ?eau, touchez cette truelle sur laquelle le béton est encore humide, passez la main sur la tapisserie en lambeaux, vous pouvez màªme en déchirer un morceau, à§a vous fera des souvenirs, une fois là -haut. Cette enfilade de pièces ne semble jamais finir mais passons

8 février

je vous prie, par ce hublot, nous allons explorer d ?autres dimensions des bas-fonds, les demi-étages ne manquent pas dans ces régions, attention le cœur

Juliette Mézenc


mon texte sur son blog on peut désormais suivre le travail de Juliette Mézenc sur mot maquis

Voir en ligne : Juliette Mézenc, Mot maquis

Commentaires