// Mots-clés

vases communicants

46 billets

Articles

vases communicants | Marie-Thérèse Peyrin

Aujourd’hui, vases communicants avec Marie-Thérèse Peyrin avec pour mot d’ordre la rencontre, en toute liberté. Avec toutes mes excuses pour la mise en ligne tardive. Liste des vases établie par Brigitte Célérier, qu’elle en soit remerciée. Fiction cathare ou cathartique ( a minima mais je peux m՚ en amuser aussi) Dès lors, vous lisant, Michel Brosseau, et (...)

des corrections

Tenter d’àªtre précis sans réduire le discours. Ne pas se disperser ni se trahir bien sà »r, se faire comprendre mieux sans en passer par l’anecdote, cet ici et maintenant qui par moments se révèle simpliste, offre une image tronquée (comme on cite une marque pour ne pas décrire un objet) histoire d’en rester là , d’éviter le vertige (C’est qu’il y a du vide ? On (...)

vases communicants | Anne-Charlotte Chéron

Vases communicants avec Anne-Charlotte Chéron dont on peut suivre les écritures et travaux photographiques sur son blog, En marge (s). Point de départ partagé pour l’écriture : « il dit ». Décliné par Anne-Charlotte sous la forme d’un chœur de voix multiples ; de mon cà´té travaillé sur la voix du père disparu. Un grand merci à Brigitte Célérier pour l’établissement, (...)

vases communicants | danielle masson

Aujourd’hui, vases communicants avec Danielle Masson ; point de départ de l’écriture, une ou plusieurs d’une série de photos échangées.

vases communicants / Christopher Selac

Reprise de la participation aux vases communicants, après interruption estivale. à‰change avec Christopher Selac, en partant de quelques constats simples : on habite tous les deux la région Centre, lui à Bourges, moi dans l’agglo orléanaise, alors pourquoi pas situer chacun notre texte dans la ville de l’autre ? Ensuite, il se trouve qu’on a tous les deux (...)

vases communicants / Guillaume Vissac

Vases communicants avec Guillaume Vissac dont on peut suivre les différents chantiers d’écriture sur son site Fuir est une pulsion, notamment son Ulysse par jour, traduit, trahi ou piraté, jour après jour, phrase après phrase. Lire également Accident de personne, Livre des peurs primaires et Qu’est-ce qu’un logement ? chez publie.net Contrainte d’écriture (...)

C’est tard que j’ai découvert la tristesse de mon père

C’est tard que j’ai découvert la tristesse de mon père. Lui-màªme probablement l’a découverte tard. Auparavant, il l’avait recouverte d’activité et de besogne - les réveils à cinq heures trente le matin, la journée entière au travail jusqu’au début de la soirée, et la soirée courte à tà´t après dîner s’endormir devant la télévision. C’est quand il a cessé de travailler (...)

vases communicants | jean-marc undriener

dans la nuit quand à§a respire mal, qu’on se bat pour sombrer, s’enfoncer dans ce noir lourd dur qu’on cherche à cris : se perdre dedans, quand elle nous a à l’usure cette nuit & que sur le corps elle pèse un homme mort, dans la nuit oui quand on se fracture à bouger comme dans sa cage la bàªte bonne qu’à à§a : tourner & se retourner sans quitter les bords (...)

vases communicants | Franck Queyraud

Aujourd՚hui, échange avec Franck Queyraud dont on peut suivre l"écriture sur son blog Flà¢nerie quotidienne. Point de départ de l’écriture, des cartes postales de la première guerre mondiale. Merci à Brigitte Célérier pour la recension des échanges. Avec mille excuses pour la mise en ligne à retardement (pas toujours bien doué pour les dates). Ce mot de drà´le… (...)

vases communicants | stéphane bataillon

Silence Pourquoi le silence doit-il àªtre blanc ? Elle dit : Mais en musique, c’est noir. Une femme, la cinquantaine crie dans le métro : Je suis radioactive. Les gens passent. Ce n’est pas de l’espace et ce n’est pas du temps Il n’y a pas à confondre Mais pourquoi le silence devrait-il àªtre blanc ? Il n’est qu’en face à face il n’est màªme pas (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40