// Mots-clés

vases communicants

46 billets

Articles

des corrections

Tenter d’àªtre précis sans réduire le discours. Ne pas se disperser ni se trahir bien sà »r, se faire comprendre mieux sans en passer par l’anecdote, cet ici et maintenant qui par moments se révèle simpliste, offre une image tronquée (comme on cite une marque pour ne pas décrire un objet) histoire d’en rester là , d’éviter le (...)

liens

ils écrivent sur le web : franà§ois bon | guénaà« l boutouillet | brigitte célérier | éric chevillard | claro | piero cohen hadria | marie cosnay | thierry crouzet | dominique delabranche | gwen denieul | jean-yves fick | laurent grisel |christophe grossi | dominique hasselmann | nolwenn euzen | olivier hodasava | sabine huynh | christine jeanney | (...)

route (notes sur)

Reprise ici du texte écrit lors de l’échange avec Lucien Suel pour les vases communicants de mars 2012 et prenant pour thème la route. Somewhere along the line I knew there ?d be girls, visions, everything ; somewhere along the line the pearl would be handed to me. Jack Kerouac, On the Road, Part 1, Ch. 1 Enfant, la nationale était grand route ; (...)

départ

Reprise du texte paru chez à‰ric Dubois pour les vases communicants de février. Vendredi prochain, échange avec Lucien Suel sur le thème de la route (dans la continuité du départ...). Tout départ est tri. Et donc critique. Tout départ est passage au crible. Tout départ est séparation au-dedans avant màªme d ?impliquer un quelconque mouvement. Et par (...)

vases communicants / Lucien Suel

Aujourd’hui, vases communicants avec Lucien Suel (qui n’a pas encore lu Blanche étincelle ?). Point de départ donné pour l’écriture : la route. Maumau monologue à vélo Sur la route à la brune entre Haverskerque et Guarbecque. Traverse des effilochures de brume respiration du marais. Mains serrées autour des poignées de plastique bleu (...)

vases communicants | christine jeanney

Avant le coucher mon père et moi chacun à un lavabo lui se trouvant jaune moi mentant que pas tellement. (Valérie Rouzeau dans Pas revoir) Et aussi ce désir que tu as formulé un jour, un jour gris où ton fauteuil inclinable prenait toute la place dans le salon, avec son tissu turquoise, ses accoudoirs et son assise réglables, aussi le repose-tàªte, un (...)

vases communicants | Brigitte Célérier

échange avec Brigitte Célérier (#vasesco de juin 2010), qui chaque mois dresse la liste des participants et compile... Dressée, bien droite, cou étiré de toutes ses vertèbres – et je le sens délicieusement – pour porter mon regard neutre, tourné vers l’intérieur, au centre vide d’une pièce, je vagabonde dans la foràªt brumeuse de ma (...)

vases communicants | jean-marc undriener

dans la nuit quand à§a respire mal, qu’on se bat pour sombrer, s’enfoncer dans ce noir lourd dur qu’on cherche à cris : se perdre dedans, quand elle nous a à l’usure cette nuit & que sur le corps elle pèse un homme mort, dans la nuit oui quand on se fracture à bouger comme dans sa cage la bàªte bonne qu’à à§a : tourner (...)

vases communicants / Eric Dubois

Aujourd’hui, vases communicants avec à‰ric Dubois sur le thème du départ. On peut suivre l’écriture d’à‰ric via son blog et son travail de découvreur de poésie via la revue en ligne Le Capital des mots. Tu retiens le geste le nom Je t’appelle te comprends t’abandonne L’adjectif l’adverbe le pronom Nous (...)

vases communicants | stéphane bataillon

Silence Pourquoi le silence doit-il àªtre blanc ? Elle dit : Mais en musique, c’est noir. Une femme, la cinquantaine crie dans le métro : Je suis radioactive. Les gens passent. Ce n’est pas de l’espace et ce n’est pas du temps Il n’y a pas à confondre Mais pourquoi le silence devrait-il àªtre blanc ? Il (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40