// Mots-clés

enfance

22 billets

Articles

zone artisanale

zone artisanale… jardinerie… silhouettes d ?oliviers dans leurs pots… rond-point… rétrogrades… quatre voies… glissières de sécurité… talus… rituel chaque premier jour de l ?année... d ?abord les vœux chez la grand-mère et l ?oncle... un tour en voiture jusqu ?aux Peines perdues chez le parrain de ton père... toujours halluciné du nom de la ferme !... (...)

gamin cette trouille

gamin cette trouille de la laiterie... ta grand-mère entr ?ouvrant la porte... laque blanc cassé comme celles du placard... les murs de la cuisine... appelant savoir si le croquemitaine... tu te tenais à distance... c ?était l ?obscurité derrière... peur qu ?en surgisse... qu ?on t ?y entraîne... cette fois trépignant de rage... main enserrée sa poigne (...)

aviez droit à la salle à manger

aviez droit à la salle à manger ce jour-là ... vivaient toujours dans la cuisine le reste de l ?année... à cause de le porte-fenàªtre qui donnait sur la piste... par là que le tonton bondissait jusqu ?aux distributeurs... hors de question qu ?il attende, le client... vite fait bien fait sinon qu ?il filait voir la concurrence... quatre cinq stations à (...)

une deux chevaux leur première voiture

une deux chevaux leur première voiture... avait servi à tes frangins au début de leur permis... antiquité avec tirette pour actionner le démarreur... l ?expédition que à§a représentait pour Philippe d ?aller jusqu ?à Montargis... là -bas qu ?il avait fait l ?armée... Chateaudun Fabrice... pas du genre à se faire réformer tous les deux !... tes parents (...)

t’approcher du panneau près de l’entrée

t ?approcher du panneau près de l ?entrée... le lire... tu sais déjà ... permis de démolition... un numéro... tu continues... retrouves cette légère descente... y prenais ton élan à vélo... tous ces tours autour de la maison... là tes premières fictions... sur cette bande de terre que tu découvrais tes mondes... faà§onnais tes ràªves... dans ce carré-là (...)

n’ont pas touché au puits

n ?ont pas touché au puits... on faisait comment pour combler ?... resurgirait ailleurs la flotte... pà¢tures humides partout autour... emporterait tout peut-àªtre... faà§on maison Usher... pas plus mal en un sens... que tout balayé... et qu ?on n ?en parle plus... plus une trace... suffisaient les quelques photos conservées par tes frères... pas eu le (...)

franchir

C’était dimanche dernier. Je n’étais pas retourné sur les lieux de l’enfance depuis presque un an. L’expérience a été involontaire. Il ne s’agissait que de marcher un peu. J’ai pris derrière le supermarché, histoire d’apercevoir les prés, et parce que l’espace vide du parking est vertigineux. J’ai (...)

ton trajet à vélo pour le collège

ton trajet à vélo pour le collège... dans la DS du tonton jusqu ?à l ?école primaire... fly... easy cash... motel etap... ta grand-mère disait le grand pré... faux plat s ?accentuait au bout... là où commenà§ait la casse... pas de mur béton à l ?époque... simple grillage... entassements de carcasses... chiens loups qui gueulaient au bout de leurs (...)

vases communicants / Josée Marcotte

Vases communicants aujourd’hui avec Josée Marcotte. Grand plaisir à suivre non seulement les tribulations maniacofictives de Marge qui ont déjà fait l’objet d’un ouvrage numérique chez publie.net, mais aussi ses Mémoires d’outre-songe, blog sur lequel elle m’accueille aujourd’hui. Après lecture d’un de ses (...)

casse autos

à€ l ?entrée de la casse automobile, les chiens-loups tiraient sur leurs chaînes. Ils étaient deux, molosses hirsutes. Ne les approchais pas. Demeurais sur le siège gris de la 403 du tonton. Un vrai plaisir que de monter dans celle-ci. Parce que le gyrophare sur le toit. Tout orange. Petit bout de toit sur la cabine aux deux sièges. Gyrophare sur le (...)

0 | 10 | 20