// Mots-clés

bref

408 billets

Articles

c’est (15)

c’est lire La neige était sale de Simenon, toute une partie du récit où un collège est devenu centre de détention, Kafka pour inter-texte, c’est, en attendant les élèves, tourner en rond faire les cent pas dans une salle de cours, mentalement évaluer la surface de ce qui pourrait devenir cellule, s’y projeter un instant, c’est se (...)

c’est (16)

c’est le rituel des conseils de classe, une fois terminés traverser la cour plongée dans la nuit, vague crainte de se retrouver enfermé, c’est consacrer moins de trois minutes par élève, c’est l’expression au cas par cas signifiant bref échange décidant de la formule apposée en bas du bulletin, c’est l’expression (...)

c’est (19)

c’est lire les mots de Marie Cosnay, se dire qu’on a trop attendu de l’école, comme de l’ordre social, qu’ils implosent, que de la souffrance naît souvent la résignation, que terrible l’attente déà§ue des gosses, et comment elle peut longtemps àªtre ressassée, se souvenir des litanies entendues au temps des bars, (...)

c’est (22)

c’est se prendre la tàªte synonyme de réfléchir Chantier ouvert après lecture du C ?était, de Joachim Séné, paru initialement sur le convoi des glossolales, repris ensuite en versions numérique et papier chez publie.net, et consacré au travail d ?un informaticien dans un openspace. à‰voquer le boulot de prof, non pas avec le recul de qui l ?a (...)

injonctions (21)

ne rien retrouver (ni la rage ! ni l’énergie !)ne rien regretter, pas màªme le mouvement mécanique de la montre remontée chaque jour (mais le ressort froid qu’on y trouve) ne rien reconstituer (trop de vides et temps morts)

injonctions (22)

afin de les rendre plus visibles et préhensibles, nourrir aussi tes peurs imaginer la vie dans la cabine d’une grue (d’un qui ne redescendrait plus)faire liste de tous les mots que tu n’emploies jamais (ainsi dresser portrait en creux ?)veiller à distinguer mots inutiles / interdits / (...)

gymnastique

tu dis qu ?une gymnastique quotidienne, rien de plus, et qu ?après tout chacun la sienne, selon convenances, et qu ?à ce prix seulement trouver ton point d ?équilibre, rétablir centre de gravité, au prix d ?un saut dans le vide, si l ?inconnu peut porter ce nom, quoi qu ?inconnu ne convienne pas davantage, une zone à explorer plutà´t, une friche où (...)

je connais l’ombre

je connais l’ombre qui s’abat sur la faà§ade et le toit d’en face, et l’à peine mouvement des branches qui la rend moins pesante je connais l’élan tors de la vigne immobile et fais parfois mine de m’y reconnaître — il faut bien rire un (...)

ta peur mère

ta peur mère, tu la connais, matrice de toutes, tu sais màªme la nommer, énoncer jusqu’aux goà »ts qu’elle laisse dans ta bouche, jusqu’aux creux qu’elle dessine dans ta poitrine, jusqu’à la saisie en chute vertige quand elle parvient en bas du ventre — c’est peur qui se plaît aux cavités —, jusqu’au (...)

injonctions (28)

traverser les clairières sans te retournerlaisser ràªver chaque part de ton corpsécrire les ombres franches de l’embellie du soirne rien tenter d’ajuster (pas màªme ton présent)

... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 |...

Catégories

EXPRESS